top of page

L'origine de l'Impact Investing et sa montée en puissance en France et au-delà

À l'aube du XXIe siècle, le monde se confronte à des défis environnementaux et sociaux inégalés : changement climatique, inégalités socio-économiques, perte de biodiversité, pour n'en nommer que quelques-uns. Dans ce contexte, le secteur financier, souvent perçu comme le pilier du capitalisme traditionnel, a vu émerger un mouvement révolutionnaire : l'impact investing. Cette approche d'investissement, ancrée profondément dans des préoccupations sociales et environnementales, est née d'une nécessité d'allier rentabilité financière et responsabilité sociétale.


La France, avec son riche patrimoine d'innovation sociale, s'est rapidement positionnée en pionnière de cette démarche. De ses balbutiements, souvent associés à des initiatives philanthropiques, jusqu'à son affirmation en tant que force majeure dans l'écosystème financier mondial, l'impact investing a su séduire, convaincre et mobiliser. Explorons ensemble les origines, le développement et la montée en puissance de cette forme d'investissement qui redéfinit le rôle du capital dans la quête d'un monde plus juste et durable.

Une naissance axée sur le changement

L'impact investing, ou investissement à impact social, trouve ses racines dans les démarches philanthropiques d'entités telles que la Fondation Rockefeller. Ces initiatives cherchaient à combiner rendement financier et impact social positif. La démocratisation de l'internet et la transparence grandissante des entreprises, impulsée par des géants comme Google, ont également joué un rôle clé dans la prise de conscience du grand public et des investisseurs.

La montée en puissance en Europe et à Paris

La France, avec des initiatives comme "France Invest" et "Finance for Tomorrow", s'est positionnée comme un leader européen de l'impact investing. Paris, en particulier, est devenue un hub central pour les acteurs de l'impact investing. Avec la croissance du secteur, l'intégration des critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) est devenue cruciale. Ces critères offrent une mesure de l'impact environnemental et social des investissements, allant au-delà du simple bilan carbone.

Un écosystème global en expansion

Le Global Impact Investing Network (GIIN) et d'autres entités mondiales, avec le soutien de poids lourds financiers comme JP Morgan, ont renforcé l'impact investing sur la scène internationale. Ces réseaux globaux ont permis de définir des normes, de partager des meilleures pratiques et de mesurer l'impact social de manière plus systématique.

Un investissement diversifié et responsable

L'impact investing ne se limite pas aux entreprises. Il englobe une gamme diverse de classes d'actifs, allant des obligations à impact social aux fonds d'investissement. Ces instruments visent à générer un impact environnemental et social positif tout en offrant un rendement financier viable. Les millions d'euros investis témoignent de la confiance croissante des investisseurs dans cette démarche.

Transition écologique et développement durable

La transition écologique et la réalisation des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies sont au cœur de l'impact investing. En investissant dans des projets à forte valeur ajoutée sociale et environnementale, les investisseurs jouent un rôle clé dans la construction d'une économie sociale et solidaire.


L'impact investing, de ses origines modestes à sa montée en puissance actuelle, a redéfini la façon dont les investisseurs perçoivent le rendement financier et la performance sociale. Avec la France en première ligne, l'Europe et le reste du monde suivent le mouvement, reconnaissant l'importance d'investir pour un avenir durable pour tous. C'est une évolution qui ne montre aucun signe de ralentissement, avec des acteurs majeurs comme JP Morgan et la Fondation Rockefeller soutenant activement cette démarche.

10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page